Arts Sainement

  • Lire et signer le manifeste
  • Qui que vous soyez, une institution ou un individu, manifestez publiquement votre solidarité et votre engagement ferme contre les situations de harcèlement, de discrimination et d’abus de pouvoir dans les arts vivants en signant ce manifeste !

    Pour ce faire, veuillez signer en bas de la page en indiquant sous quel nom et quelle qualité vous souhaitez apparaître.

    Pour un climat sain dans les arts vivants

    Pour offrir un espace d’écoute et de parole aux personnes concernées par des cas d’abus :

    En tant que collègues et/ou potentiel·le·x·s employeur·euse·x·s, nous tenons à formuler publiquement notre soutien à qui aurait subi ou assisté à des injustices, qui trouverait le courage de les dénoncer et de se confronter à l’intensité de ces situations. Nous souhaitons déconstruire ensemble la peur des réactions engendrées par la confrontation des personnes et des structures concernées.

    Pour traiter le fond de la dénonciation et non sa forme : 

    Les particularités et contextes sont propres à chaque histoire, trouver une solution pour chacune d’entre elles peut être parfois délicat. Nous nous engageons collectivement à puiser dans nos forces pour offrir une plateforme bienveillante. 

    Nous sommes conscient·e·x·s de l’inadéquation tout comme de la lenteur du système judiciaire dans le traitement des plaintes et spécifiquement pour des abus difficiles à prouver. Nous amenons notre soutien aux victimes durant tout le processus, si nécessaire. Nous aidons notamment activement à mettre en relation ceux et celles qui le désirent avec des personnes qualifiées afin de faciliter le processus.

    Nous sommes conscient·e·x·s que parler et témoigner peut émaner dans un premier temps d’un désir simple et direct d’échanger des discussions, des partages d’expérience, des différences de points de vue et de sensibilité. 

    Pour que les personnes concernées bénéficient d’une meilleure situation à venir : 

    Nous sommes pour la présomption d’innocence. Nous sommes aussi pour la considération de chaque parole, ainsi que la mise en évidence d’un comportement issu d’un système qui profite majoritairement aux personnes en position de pouvoir.

    Dans le milieu de la production culturelle, le fonctionnement et l’accès à l’emploi ne reposent pas nécessairement sur des critères objectifs, mais majoritairement sur la validation subjective de ses pair·e·x·s (auditions, propositions de travail, soutien des institutions…). De ce fait, il est possible d’envisager que les personnes ciblées par des agissements hostiles se voient être victime d’une seconde injustice : être blacklisté·e·x·s**

    Nous reconnaissons qu’il est préférable de régler des problèmes d’ordre professionnel à l’interne et d’avoir, d’abord, recours à des médiations. Nous sommes aussi conscient·e·x·s des limites de ces possibilités.

    Nous tenons à partager notre position et affirmer notre soutien et compréhension quant à la difficulté de parler suite à des situations abusives. 

    Le but de cette plateforme est d’être un outil de prévention et de mettre à disposition des informations qui favorisent la capacité d’agir de notre communauté. 

    Nous espérons que le climat actuel, ouvert à la discussion dans plusieurs milieux sur ces questions, permettra d’asseoir des souhaits et engagements conséquents pour les années futures. Mais également, que nous saurons saisir l’opportunité, en traitant des sujets difficiles, de participer à la construction d’un avenir plus positif.

    Pour continuer à exercer nos professions dans la joie et le respect.

    Le collectif Arts_sainement

    Tatiana Baumgartner, Louis Bonard, Clara Delorme, Claire Dessimoz, Salomé Fréneau, Eva Hendier, Délia Krayenbühl, Agathe Raboud, Pauline Raineri, Luisa Schöfer, Isabelle Schramm, Thaïs Venetz 

    Signer le manifeste

    La signature apparaîtra au bout de 15 minutes

      * Quelques exemples: 

      L’étude britannique menée par le Crown Production Service, publiée en 2013 relève que durant la période observée 5651 plaintes pour viol avaient été recensées contre seulement 35 pour allégations mensongères. 
      (Solnit Rebecca, Ces hommes qui m’expliquent la vie, Éditions de l’Olivier, 2018)

      Selon l’enquête sur le harcèlement sexuel au travail par Le Défenseur des droits du 26 mars 2015, une femme sur cinq sera victime au cours de sa vie professionnelle de harcèlement au travail. 5% d’entre elles portent plainte, 30% le signalent à leur employeur·euse·x. Dans 40% des cas, le problème est réglé au détriment de la plaignante, avec des conséquences directes sur son emploi. Dans 40 % des cas c’est l’auteur présumé qui encourt une sanction. Il y a donc un risque sur deux que la victime soit pénalisée.  
      (Rey-Robert Valérie, Une culture du viol à la française, Libertalia, Paris, 2019)

      **A comprendre par blacklister : la peur d’être considéré·e·s comme une personne « peu docile », « compliqué·e », « à problèmes » et donc de ne plus se faire engager, alors même qu’on se trouve en début de carrière voire même encore en formation. En somme, la peur de se voir à peine arrivé·e et déjà radié·e de la profession.

      Les signataires

      Agathe Hausercomédienne
      Bénédicte Brunetdirectrice artistique de La Grange-UNIL
      Claire NicolasThéâtre, Cinéma, Inteprète et directrice artistique
      Clara Delormedanse interprète, meneuse de projet et gestion de lieu
      Luisa SchöferDanse interprète, pédagogue
      Ophélie Jobinchargée de production
      Ivan LarsonDanseur, chorégraphe et professeur de danse
      Joachim CioccaArtiste de cirque
      Jérôme RichterResponsable de Cie, auteur et metteur en scène
      Christine Daigleartiste de cirque et danse
      Frédéric Plazydirecteur de La Manufacture - Haute école des arts de la scène
      Sarah Neumannsecrétaire générale de La Manufacture - Haute école des arts de la scène
      Isabelle SchrammDanseuse et Psychologue de la danse
      Baptiste CazauxDanseur et Chorégraphe
      Nina NegriArtiste
      Auguste de boursettyDanseur
      Alexandre bibiaArtiste de danse
      Julien BrunScénographie lumière pédagogie direction artistique, …
      Tristan IhneDanseur
      Ana-Belen TorreblancaResponsable commmunication culturelle
      Laura GaillardDanseuse
      Nicolas ChaussyChargé de développement
      Gaëlle MarcChargée de production et d’administration
      Emma SabaDanseuse
      Lisa VeyrierComédienne
      Flavia PapadanielComédienne,chercheuse
      Sarah Jane MoloneyAutrice, dramaturge
      Chady Abu-NijmehComédien
      Camille PillerComédienne, metteuse en scène, directrice artistique
      Florence MichelCommunication et diffusion
      Anne-Christine Liskedirectrice far° fabrique et festival des arts vivants Nyon
      Valentina D'AveniaDirectrice de la FdS - Festival des Sexualités et des Genres
      de Cornièredanseuse-chorégraphe-pédagogue-médiatrice
      Christophe BurgessComédien, metteur en scène
      Tatiana BaumgartnerThéâtre Interprète et Meneuse de projet
      Pauline RaineriDanse, Interprète & meneuse de projet