La fin de l’omerta

Arts_sainement

Syndicat Suisse Romand du Spectacle

Le 12 octobre 2021

Fin août 2021, un chorégraphe de renom à Genève a été condamné par le tribunal de Lausanne à cinq mois de prison avec sursis pour attouchements présumés à caractère sexuel. L’avocat du chorégraphe a fait appel de cette décision. Aujourd’hui paraît un article dans Le Temps dans lequel plusieurs ex danseuses témoignent à visage découvert. En tout premier lieu nous tenons à saluer le courage dont elles font preuve.

Dans le cadre de notre travail de terrain, plusieurs personnes ont souhaité nous témoigner de leurs expériences avec ce même chorégraphe mentionnant d’autres potentielles situations abusives. La plupart de ces personnes ne souhaitent pas déposer plainte pour diverses raisons : charge émotionnelle importante, procédures chronophages, peur du blacklistage par le petit milieu qu’est la scène chorégraphique genevoise. Les mécanismes de silenciation en place entravent nettement la libération de la parole et l’omerta continue de perdurer.

En tant que praticien·nne·s des arts vivants et association de défense des professions du spectacle nous condamnons fortement toute forme d’abus et exigeons que ce genre de comportement nocifs cessent. Actuellement, la responsabilité dans la lutte contre les abus retombe trop souvent uniquement sur les personnes ayant subi des agissements hostiles.

Nous pensons que les institutions (subventionneur·es, lieux, etc) ont également un rôle à jouer et une certaine responsabilité. Nous demandons donc que la Ville fasse un audit pour faire toute la lumière et que toutes les mesures nécessaires à la protection des professionnel·le·s soient prises dans les plus brefs délais.

Enfin, une motion co-écrite par Arts_sainement et Ensemble à Gauche a été déposée au Grand Conseil par la députée Jocelyne Haller fin août 2021. Cette motion demande la mise en place d’outils permettant une lutte efficace contre les agressions, le harcèlement et les discriminations dans les domaines des arts, de la culture et des sports. Cette motion se focalise sur la prévention plutôt que la punition et, nous l’espérons, aidera à ce que ce type d’abus ne puissent plus trouver de place au sein de nos pratiques artistiques.

Arts_sainement est un mouvement et un groupe de travail composé d’artistes indépendant·e·s genevois·e·s et vaudois·e·s formé en 2020. Nous travaillons à rendre la pratique de nos métiers de la scène la plus saine possible et souhaitons vous adresser notre prise de position.

Le Syndicat Suisse Romand du Spectacle regroupe les professionnel·les du spectacle vivant et enregistré.

Isabelle Schramm, Arts_sainement

Pauline Raineri, Arts_sainement

Clara Delorme, Arts_sainement

Claire Dessimoz, Arts_sainement

Agathe Raboud, Arts_sainement

Anne Papilloud, SSRS